Qui sont les patients ayant eu un contact médical avant leur venue aux urgences ?

Sujet

Introduction

Dans un contexte de création d’un service d’accès aux soins (SAS) annoncé dans le pacte de refondation des urgences, nous nous sommes intéressés aux patients venant aux urgences après avis médical : qui sont-ils et quand viennent-ils ? 
 
Matériel et méthode

Étude rétrospective à partir des résumés de passages aux urgences (RPU 2016-2018). Les établissements avec un mode d’adressage pertinent ont été retenus (1 812 795 passages soit 67% des RPU). Sur les items du RPU, nous avons regardé quelle était la part des patients adressés (médecin traitant, permanence des soins ou SAMU).

Résultats

Environ 20% des patients arrivant aux urgences ont eu un contact médical au préalable (10% dans le privé contre 30% au CHU). La part d’adressés est moindre le week-end (17% vs 21% en semaine) et plus importante en nuit profonde (26% vs 19% de 8h à 0h). Plus l’âge augmente plus la part d’adressés augmente et ce quel que soit le devenir du patient. Une hospitalisation sur 2 a été adressée contre 17% pour les retours à domicile. Cet écart est visible quel que soit l’âge mais se réduit fortement à partir de 85 ans. Près de 70% des urgences vitales ont été adressées.

 

Conclusion

Si pour la personne âgée le recours à un contact médical pour venir aux urgences est assez systématique, pour les plus jeunes cette pratique est moins répandue. L’éducation de cette population à avoir un avis médical préalable à sa venue aux urgences semble nécessaire.

 

 

Auteurs

  • Pourcel L,
  • Delisle E,
  • Grolleau S,
  • Mourou H.

Liens

Congrès urgences – Paris- 2020

Retour haut de page